Main content

Plaidez en faveur des services du RNSEB

Nous avons besoin de vous!

Nous avons besoin de votre aide afin d’assurer que le RNSEB puisse continuer de vous offrir les choix et les services sur lesquels vous comptez.

Sans avertissement ni consultation, le gouvernement fédéral a annoncé, dans son Énoncé économique de l’automne de 2020, qu’il retirerait les quatre millions de dollars actuels qui soutiennent la création de matériel et de programmes de lecture accessibles. Ce soutien se terminera d’ici 2024-2025. Le financement de quatre millions de dollars est partagé entre le CAÉB (trois millions de dollars annuellement) et le RNSEB (un million de dollars annuellement) dans le but de fournir du matériel aux Canadiens incapables de lire les documents imprimés.

La décision de retirer ce financement aura un effet dévastateur sur la capacité du RNSEB de produire de nouveaux livres pour sa collection et de distribuer du matériel, y compris les documents en braille papier, à ses usagers. La réduction initiale du financement en 2021-2022 résultera en une diminution immédiate de nos services et exacerbera davantage les effets de la pandémie de COVID-19 qui a une incidence disproportionnée sur les Canadiens en situation de handicap. Ce n’est pas le moment de retirer le financement aux services destinés aux personnes incapables de lire les documents imprimés.

Nous savons combien le matériel de lecture en format accessible est important pour vous. Malheureusement, nous disposons de peu de temps pour convaincre le gouvernement fédéral qu’il doit rétablir l’ensemble du financement. Vous pouvez nous aider en vous faisant entendre, en écrivant des lettres et en partageant les effets de ces coupures dévastatrices.

Vous pouvez télécharger les exemples de lettres ici.

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez contacter:

Kevin Millsip, Executive Director, BC Libraries Cooperative, RNSEB
kevin.millsip@bc.libraries.coop
Téléphone: 604-837-5767

Daniella Levy-Pinto, Project Coordinator, RNSEB
daniella.levy-pinto@bc.libraries.coop

Contexte

Chaque année, le Réseau national de services équitables de bibliothèque (RNSEB) compte sur un budget d’un million de dollars du gouvernement fédéral lui permettant de faire progresser les initiatives d’édition accessible partout au Canada, de fournir des possibilités d’emploi de qualité aux personnes incapables de lire les documents imprimés et de renforcer les capacités, de concevoir des démonstrations et des tutoriels sur la littératie numérique afin de soutenir les personnes incapables de lire les documents imprimés afin qu’elles puissent comprendre les technologies numériques (matériel et logiciels) requises pour accéder aux livres numériques, ainsi que d’offrir la production de livres sur demande pour agrandir la collection de livres en formats accessibles pour les Canadiens incapables de lire les documents imprimés.

Afin de planifier et de maintenir les services que nous offrons à nos usagers, il est essentiel de pouvoir compter sur un financement durable. Dans son Énoncé économique publié cet automne, le gouvernement fédéral a indiqué que le financement pour le RNSEB sera réduit de 25 % par année au cours des quatre prochaines années; il se terminera d’ici 2024-2025. La décision pour y mettre fin a été prise sans consultation ou avertissement préalable. Elle aura des effets dévastateurs sur la capacité de fonctionnement du RNSEB.

Incidence sur les services

La perte de financement donnera lieu à une importante diminution de la portée et de l’ampleur du travail sur l’édition accessible, à la réduction des employés, dont bon nombre sont incapables de lire les documents imprimés, ainsi qu’à une baisse significative de la production de contenu accessible.

Le maintien et le développement de la plateforme numérique du RNSEB, qui sont une partie intégrante de son travail essentiel et continu, sont financés par les gouvernement provinciaux de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de la Nouvelle-Écosse, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et du Yukon. Cependant, une importante portion des projets visant à faire progresser l’édition accessible, ainsi que l’expansion de notre collection, y compris la production de contenu en médias substituts, tels que le braille et l’audio, sont financés à l’échelle fédérale. Si l’ensemble du financement n’est pas rétabli, nos usagers constateront une réduction immédiate de nos services. Si nous perdons ce financement, ces initiatives et ces projets ne seront pas en mesure de progresser ou seront réduits de façon importante:

  • Le sommet annuel sur l’édition accessible, qui appuie l’industrie de l’édition et les parties prenantes intéressées dans la création de contenu accessible dès sa conception.
  • Fournir des ressources aux éditeurs qui souhaitent publier en formats accessibles et créer des processus de travail accessibles.
  • Des experts en accessibilité, des employés en situation de handicap qui consomment du contenu imprimé de façon non traditionnelle. Ils ont une expertise dans l’évaluation de l’accessibilité et de la fonctionnalité de livres numériques, d’applications de lecture, de plateformes numériques de bibliothèques, et bien plus encore. Ils cherchent à identifier les obstacles liés à l’accessibilité afin d’apporter des améliorations.
  • Des livres pour enfants en imprimé et en braille comportant le texte en braille et en imprimé qui accompagne les illustrations originales; ils ont été distribués dans les bibliothèques publiques de chaque province et territoire.
  • La publication simultanée des livres en braille et en formats traditionnels qui favorise l’inclusion pour tous les lecteurs.
  • Des livres audio lus par des voix humaines, nécessaires pour la lecture équitable. Les projets continus comprennent le projet Voices des Premières nations, des Inuits et des Métis, qui jumelle des narrateurs autochtones avec des livres écrits par des auteurs des mêmes bandes ou nations et le projet Voix sous-représentées, qui a pour objectif d’assurer que les narrateurs qui prêtent leurs voix à nos productions audio sont représentatifs des protagonistes et/ou des identités des auteurs. En plus d’offrir une narration par un narrateur qui partage l’expérience vécue de l’auteur, ces projets fournissent des possibilités d’emploi de qualité à des groupes marginaux dans l’industrie de l’édition.
  • Achat de contenu afin d’augmenter le nombre de titres dans le dépôt numérique du RNSEB en plus des demandes des usagers.
  • Réduction des employés, dont bon nombre sont incapables de lire les documents imprimés.
  • La quantité de contenu accessible produit par le RNSEB. En 2020, le RNSEB a produit plus de 2 500 titres en médias substituts pour les personnes incapables de lire les documents imprimés. De ce nombre, 45 étaient des livres audio produits sur commande et 26 étaient des livres braille en format papier qui n’existaient en aucun autre format accessible. Le RNSEB en a assuré la production du début à la fin. Sans le financement, le nombre de titres que le RNSEB pourra produire sera réduit considérablement.

Vous pouvez télécharger les exemples de lettres ici.