Main content

Pour une plus grande disponibilité du braille dans les bibliothèques publiques canadiennes

Formats disponibles :

Détails:

  • Date:
    Created
    2018
    Sommaire:

    (English version)

    Cette étude sur la possibilité d’accroître la présence du braille dans les bibliothèques publiques du Canada, a été commandée en 2018 par le RNSEB; elle a été réalisée par un groupe de rédacteurs et de chercheurs, sous l’égide de la Canadian Federation of the Blind. Ils ont exploré les moyens d’améliorer l’accès au braille pour les personnes qui en ont besoin.

    Environ 836 000 Canadiens vivent avec une perte importante de vision; dix pour cent d’entre eux, grosso modo, lisent le braille. Moins de 5% des livres sont disponibles en médias substituts et il en existe encore moins en braille. Pour les personnes qui recherchent des informations spécialisées comme la musique, les mathématiques, les sciences et les graphiques tactiles, le braille est limité selon leur lieu de résidence, les technologies qu’elles possèdent et leur capacité de payer pour le logiciel ou les services.

    Après l’histoire du braille, les auteurs de cette étude ont décrit la production classique d’un livre en braille et expliqué comment la technologie a modifié ce processus. Ils ont identifié quatre principaux problèmes à résoudre et proposé cinq recommandations:

    Points à résoudre:

    1. La production des livres électroniques «nés accessibles» est un défi pour les maisons d’édition et par ricochet, les bibliothèques ont des difficultés à en obtenir.
    2. La technologie de lecture du braille est onéreuse et par conséquent, inaccessible pour nombre de personnes.
    3. Les livres en braille version papier ne sont pas disponibles pour toutes les lectrices et tous les lecteurs qui en désirent ou en ont besoin.
    4. La maîtrise des formats accessibles fait défaut dans les bibliothèques.

    Recommandations:

    1. Encourager les maisons d’édition à publier des livres accessibles et encourager les bibliothèques à favoriser des livres et des plateformes accessibles dans leurs pratiques d’approvisionnement.
    2. Demander le financement fédéral des dispositifs d’affichage régénéré en braille
    3. Développer une collection décentralisée de livres en braille version papier et partager ces livres avec les bibliothèques publiques du Canada.
    4. Produire des livres en braille embossé, version papier pour les lecteurs qui en font la demande.
    5. Encourager l’expertise en braille et en médias substituts dans les bibliothèques publiques.

    Ce rapport dont la rédaction a été dirigée par une collectivité de lecteurs de braille, offre de précieuses recommandations pour améliorer les services des bibliothèques publiques envers les lecteurs de braille au Canada. En revendiquant ces recommandations et en les mettant en vigueur, les bibliothèques publiques progresseront largement vers une équité d’accès universelle.

    Ce document a été rédigé grâce à l’aide du Programme de partenariats pour le développement social du Canada – Composante Personnes handicapées

    Pour commentaires ou discussion, écrivez à coordinator@nnels.ca.

    Éditeur original: BC Libraries Cooperative, Vancouver, BC
    Langue(s): French